Mamans à Dunkerque

Le but de ce forum est de tisser des liens, de s'entraider, de se rencontrer ... entre Mamans de la région Dunkerquoise.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au moment de l’ovulation, les femmes deviennent plus belles et plus provocantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amilyë
Administratrice
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 32
Localisation : Dunkerque - Glacis

MessageSujet: Au moment de l’ovulation, les femmes deviennent plus belles et plus provocantes   Mar 11 Mar - 18:07

Femmes sous influence

Au moment de l’ovulation, les femmes deviennent plus belles et plus provocantes, leur visage se fait plus symétrique sous l’effet des œstrogènes qui rendent les courbes du visage et du corps plus harmonieuses. Leur comportement change : elles partent en quête de partenaires sexuels.

Chaque jour, des millions d’hommes et de femmes se livrent à une activité dont dépend la survie de l’humanité : les relations sexuelles. Le jeu de la séduction est complexe, mais derrière les stratégies diverses employées pour plaire œuvre la biologie.
Pourquoi sommes-nous sensibles à un visage, à un corps, à une attitude ? Au cours de l’évolution, les comportements qui assuraient le plus grand succès reproductif ont été sélectionnés. Ainsi, chez les animaux, la femelle signale par diverses stratégies la période où elle peut être fécondée : les vaches émettent une odeur qui attire les taureaux, les zones génitales des femelles chimpanzés et babouins se colorent en rose, les tigresses abordent les tigres, et les souris femelles font de même avec les souris mâles. En fait, pendant l’œstrus qui précède l’ovulation, les femelles des mammifères et des oiseaux sont particulièrement réceptives à la copulation.
La femme fait-elle exception à cette règle ? Selon la théorie de l’évolution, les femmes devraient être plus attirantes quand elles sont fertiles, plus disposées à séduire des hommes et à avoir des relations sexuelles avec eux, déployer des stratégies pour attirer de « bons reproducteurs ». Ces comportements devraient être orchestrés par les variations hormonales survenant au cours du cycle menstruel. Chez l’être humain, l’appel à l’accouplement est si discret qu’il semble inexistant. Mais d’après la théorie de l’évolution, il doit exister. C’est ce que testent les biologistes et les psychologues depuis quelques années.

Les asymétries gommées pendant l’ovulation
Chez la femme, l’ovulation est cachée, ou cryptique. La plupart des femmes ne savent pas quand elles ovulent sauf si elles observent attentivement les infimes changements physiologiques qui opèrent à l’approche de l’ovulation, tels que l’augmentation de la température corporelle ou le changement du mucus vaginal. Contrairement aux autres espèces, les femmes ont une « sexualité continue » qui change peu au cours du cycle menstruel.
Mais, pourtant, la sexualité féminine est caractérisée par des changements importants d’une phase à l’autre du cycle menstruel. Ils impliquent des variations de la beauté du visage et du corps, des fluctuations du désir sexuel, des modifications dans l’attirance qu’elles éprouvent pour différents types d’hommes, et une évolution des stratégies pour se mettre en valeur. Évoquons ces modifications dans l’ordre où nous les avons citées.
La période d’ovulation s’accompagne de modifications de la structure du visage et du corps, qui les rendent plus attirants. Les biologistes Diane Scott et John Manning, de l’Université de Liverpool, ont mesuré différentes parties du corps et du visage de femmes, tels les oreilles, les joues, les seins, les doigts, à l’aide d’instruments de précision pouvant mesurer des différences d’un vingtième de millimètre. Simultanément, ils ont évalué le moment précis du cycle par un examen des ovaires et de l’utérus par ultrasons. Ils ont constaté que les asymétries naturelles du corps (un majeur imperceptiblement plus long que l’autre, un sein plus gros) sont réduites pendant la phase d’ovulation : la femme fertile est plus symétrique.

Symétrie et séduction
Or la symétrie est un indicateur de « bons gènes ». En effet, le corps des mammifères est généralement symétrique. Toute asymétrie est le révélateur...


Pour tester l’attrait de la symétrie, une expérience a été réalisée auprès de 60 femmes : les dix femmes présentant les concentrations les plus élevées d’estrogènes ont été photographiées et leurs visages ont été fondus pour obtenir un « portrait moyen » des femmes fécondes (à gauche). De même, les photographies des visages des dix femmes dont les concentrations en estrogènes étaient les plus faibles ont été mélangées pour obtenir un portrait moyen des femmes non fécondes (à droite). Les hormones de l’ovulation sont aussi celles qui suscitent l’attirance sexuelle.

source : Cerveau & Psycho

_________________
Pour le confort de lecture de toutes, merci de faire un effort sur votre écriture : essayez d'aérer vos textes et d'y mettre de la ponctuation. Aussi, le langage SMS et le style télégraphique ne sont pas autorisés.
Nous sommes sur un forum, pas sur un téléphone portable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mamansdk.forumactif.org
Amilyë
Administratrice
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 32
Localisation : Dunkerque - Glacis

MessageSujet: Re: Au moment de l’ovulation, les femmes deviennent plus belles et plus provocantes   Mar 11 Mar - 18:10

L'ovulation modifie le rapport des femmes à l'argent

Selon une étude de l'université du Texas, les femmes seront plus ou moins partageuses selon la période de leur cycle... et selon qu'elles font face à un homme ou à une rivale potentielle.

On savait déjà que la période d'ovulation modifie le comportement des femmes, en particulier vis-à-vis des hommes mais aussi des vêtements, de la nourriture ou de la politique. Plus étonnant, une étude menée à l'université du Texas vient de montrer qu'elle modifie aussi, et nettement, leurs réactions face aux questions financières (publiée dans le Journal of Marketing Research).
Ainsi, les chercheurs ont testé des femmes en période d'ovulation et d'autres qui ne l'étaient pas. Premier test (le jeu du dictateur): on leur dit qu'elles disposent d'une certaine somme d'argent qu'elles doivent partager avec une autre femme. Les «non-ovulantes» font 50-50, tandis que les autres gardent plus pour elles.

Statut social
Dans un deuxième test, on propose un choix aux femmes: soit, option A, elles peuvent avoir une voiture à 25.000 dollars et une autre femme en aura une à 40.000, soit, option B, elles peuvent avoir une voiture à 20.000 dollars et l'autre en aura une à seulement 12.000. Les «ovulantes» choisissent plus que les autres l'option B, leur donnant un statut social «supérieur» aux autres.
Un autre effet est marqué dans le jeu du dictateur lorsque l'on dit aux femmes qu'elles doivent partager avec un homme. Les femmes hors de la période de fertilité donnent en moyenne 45% de la somme à l'homme tandis que les «ovulantes» lui en donnent… 60 %. Pendant sa semaine mensuelle de fertilité, une femme serait donc plus encline à être avare avec une autre femme et plus gentille avec un homme. «Peut-être y a-t-il là une sorte de tendance inconsciente au flirt chez une femme en période d'ovulation», conclut le Pr Kristina Durante, l'un des auteurs de l'étude.

source : Le Figaro

_________________
Pour le confort de lecture de toutes, merci de faire un effort sur votre écriture : essayez d'aérer vos textes et d'y mettre de la ponctuation. Aussi, le langage SMS et le style télégraphique ne sont pas autorisés.
Nous sommes sur un forum, pas sur un téléphone portable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mamansdk.forumactif.org
 
Au moment de l’ovulation, les femmes deviennent plus belles et plus provocantes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans à Dunkerque :: DEBATS / ACTUALITES :: Sujets d'actualités :: Actualités nationales et internationales-
Sauter vers: