Mamans à Dunkerque

Le but de ce forum est de tisser des liens, de s'entraider, de se rencontrer ... entre Mamans de la région Dunkerquoise.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vraiment plus de garçons après PMA ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amilyë
Administratrice
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 33
Localisation : Dunkerque - Glacis

MessageSujet: Vraiment plus de garçons après PMA ?   Mer 14 Mai - 16:57

Vraiment plus de garçons après PMA ?



Le nombre d’enfants conçus par procréation médicalement assistée (PMA) a quadruplé au cours des 20 dernières années. À l’heure actuelle, on estime qu’environ 5 millions sont nés après PMA dans le monde. Pourtant, l’impact des techniques de PMA sur la population générale est mal connu. Il a été constaté que les trois techniques les plus fréquemment utilisées, l’insémination artificielle (IA), la fécondation in vitro (FIV) et l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes  (ICSI), peuvent affecter différemment le sexe ratio (SR) à la naissance, avec une tendance générale à un plus grand nombre de bébés de sexe masculin par rapport aux naissances après conception naturelle. Pour vérifier la réalité de cette tendance, une équipe britannique a réalisé une étude à partir des données nationales de l’autorité compétente en la matière (Human Fertilisation and Embryology Authority) sur les enfants nés entre 2000 et 2010 après PMA. Son analyse a porté sur un total de 106 066 bébés nés de 76 994 mères traitées et avec 85 511 cycles de traitements.

Les résultats de cette étude montrent que les trois techniques donnent effectivement des SR différents. Le plus élevé a été observé après FIV (52,1 % de garçons)– sans différence significative avec l’IA  – et le plus bas après ICSI (49,3 % de garçons). Avec ces deux techniques, le nombre de naissances de garçons varie selon le stade auquel le transfert embryonnaire a été effectué. On observe en effet 6 % de garçons en plus après transfert au stade de blastocyste par comparaison avec le transfert d’embryon au stade précoce de clivage. Globalement, quelle que soit la technique utilisée, on note une déviation du SR pour les enfants nés après PMA par rapport à la population générale britannique (risque relatif 0,9889 ; intervalle de confiance 95 % : 0,9827-0,9952 ; p = 0,0005). Ce résultat confirme donc la tendance retrouvée par d’autres études.

À l’heure actuelle, seulement 2 % à 3 % des enfants sont conçus par PMA. Cependant, mettent en garde les auteurs, si la proportion de ces enfants continue de croître, il faudra prêter attention à l’impact de la déviation du sexe ratio en faveur des garçons, en particulier dans le contexte où l’évolution des pratiques semble se faire vers le transfert d’un seul embryon et au stade blastocytaire.

source : jim.fr

_________________
Pour le confort de lecture de toutes, merci de faire un effort sur votre écriture : essayez d'aérer vos textes et d'y mettre de la ponctuation. Aussi, le langage SMS et le style télégraphique ne sont pas autorisés.
Nous sommes sur un forum, pas sur un téléphone portable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mamansdk.forumactif.org
 
Vraiment plus de garçons après PMA ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans à Dunkerque :: DEBATS / ACTUALITES :: Sujets d'actualités :: Actualités nationales et internationales-
Sauter vers: