Mamans à Dunkerque

Le but de ce forum est de tisser des liens, de s'entraider, de se rencontrer ... entre Mamans de la région Dunkerquoise.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’accouchement, quelle angoisse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amilyë
Administratrice
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 33
Localisation : Dunkerque - Glacis

MessageSujet: L’accouchement, quelle angoisse !   Sam 24 Mai - 16:44

L’accouchement, quelle angoisse !



Les femmes souhaitent les meilleurs soins pour leur accouchement et leur enfant, aussi acceptent-elles le plus souvent la médicalisation de la grossesse, et ce d’autant plus que les médias montrent volontiers une image de la naissance pleine de complications et de dangers. De telles descriptions prédisposent les jeunes adultes à percevoir l’accouchement comme effrayant, la péridurale comme incontournable, et la haute technologie comme la façon la plus sûre d’avoir un enfant.

La crainte de l’accouchement, ressentie par  25 % des femmes enceintes, les amène à réclamer des interventions qui peuvent perturber le travail physiologique. Cette appréhension se manifeste sous forme de cauchemars, de douleurs, de difficultés à se concentrer.

La peur de l’accouchement est associée à plus de demandes de césariennes, à un travail plus long, au recours à davantage de péridurales et de césariennes en urgence.

Afin de mettre en corrélation un éventuel lien entre la crainte de l’accouchement et une préférence pour la naissance par césarienne, une équipe de l’université de Vancouver a interrogé 3 680 étudiants (73 % de femmes, 27 % d’hommes), moyenne d’âge 22 ans, essentiellement « caucasiens » (63 %) et asiatiques (23 %) et tous sans enfants, mais souhaitant en avoir.

Les étudiants d’origine asiatique se montrent significativement plus inquiets que les caucasiens au sujet de la naissance et préfèrent plus souvent une césarienne. De fait, le taux de césariennes en Chine avoisine 56 %, et dans certaines régions, la moitié des césariennes sont effectuées sur simple demande de la mère.

Les hommes perçoivent plus la naissance comme risquée que les femmes (76 %vs 66 %), ces dernières étant plus inquiètes des changements du corps (70 % vs 39 %) et souhaitant plus souvent une péridurale (41 % vs 20 %). Hommes et femmes ont rarement une préférence pour la césarienne (8 %), mais 32 % d’entre eux ne sont pas angoissés par cette intervention, cette chirurgie étant souvent perçue comme un acte de routine, moins douloureux et plus pratique qu’un accouchement par voie basse. Ceux qui préfèrent  la césarienne sont ceux qui sont le plus favorable à une « prise en charge technologique » de la naissance (12 % vs 6 %), tout comme ceux qui s’inquiètent des effets de la grossesse sur le corps. Par contre le fait de considérer la naissance comme risquée ne modifie pas le souhait de recourir à la césarienne, ce qui suggère que la césarienne n’est pas perçue comme diminuant les risques obstétricaux.

Les médias exercent la plus grande influence sur la question de l’accouchement (56 %), avant la famille et l’école (40 % et 41 %). Les plus exposés aux médias sont les plus sensibles à la crainte de l’accouchement et préféreraient trois fois plus souvent une césarienne que ceux, moins inquiets vis-à-vis de la naissance, qui reçoivent les informations par leur famille. Les émissions sur l’accouchement surreprésentent les complications obstétricales et ont tendance à dépeindre la naissance comme dangereuse. Ces émissions de téléréalité glorifiant l’hyper médicalisation pourraient avoir un effet négatif sur les jeunes adultes en banalisant certains effets néfastes de la technologie. De nouvelles normes culturelles décrivant la naissance comme imprévisible, risquée, et nécessitant une intervention technologique, perpétuant un climat de peur autour de la naissance, sont ainsi intégrées par les étudiants.

Cette étude montre que la peur de l’accouchement peut être antérieure à la grossesse ; il est donc possible d’intervenir en amont via des programmes d’éducation pour contrecarrer l’image donnée par les média.


Références : Stoll K. : Why are young Canadians afraid of birth ? A survey study of childbirth fear and birth preferences among Canadian University students. Midwifery, 2014 ; 30 : e220-e226

source : jim.fr

_________________
Pour le confort de lecture de toutes, merci de faire un effort sur votre écriture : essayez d'aérer vos textes et d'y mettre de la ponctuation. Aussi, le langage SMS et le style télégraphique ne sont pas autorisés.
Nous sommes sur un forum, pas sur un téléphone portable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mamansdk.forumactif.org
johanny

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 30
Localisation : LOON PLAGE

MessageSujet: Re: L’accouchement, quelle angoisse !   Sam 24 Mai - 21:42

j'été pas rassurée par raport à l'acouchement mais je me disait (oui desfois je me parle toute seule) "ta mere l'a fait, tes grands mere l'ont fait donc ya aucune raison que toi tu n'y arrive pas" et l'inquietude à disparu, le jour J j'été super zen
Revenir en haut Aller en bas
 
L’accouchement, quelle angoisse !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans à Dunkerque :: DEBATS / ACTUALITES :: Sujets d'actualités :: Actualités nationales et internationales-
Sauter vers: