Mamans à Dunkerque

Le but de ce forum est de tisser des liens, de s'entraider, de se rencontrer ... entre Mamans de la région Dunkerquoise.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Situation sanitaire "catastrophique" des migrants de Calais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amilyë
Administratrice
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 32
Localisation : Dunkerque - Glacis

MessageSujet: Situation sanitaire "catastrophique" des migrants de Calais   Mar 27 Mai - 14:59

Des associations interpellent Valls sur la situation sanitaire "catastrophique" des migrants de Calais

Plusieurs associations ont écrit mardi au Premier ministre Manuel Valls pour l'alerter sur la situation sanitaire "catastrophique" des migrants installés dans trois campements à Calais, où s'est développée une épidémie de gale et qui doivent être expulsés.



Bien qu'ayant "alerté de manière répétée les pouvoirs publics" sur les "conditions sanitaires catastrophiques" dans lesquelles vivent les migrants, la préfecture du Pas-de-Calais a décidé mercredi d'"associer dans un même temps une prise en charge médicale et l'expulsion des terrains sur lesquels les
exilés ont trouvé refuge depuis plusieurs semaines", déplorent les associations dans leur courrier.

Le démantèlement, prévu mercredi matin selon les associations signataires, dont Médecins du monde, le Secours catholique, Amnesty International ou la Cimade, va s'effectuer "sans concertation" et sans "qu'aucune solution alternative de mise à l'abri ne leur soit proposée".

"Combiner à la fois une démarche thérapeutique et une expulsion est un simulacre de prise en charge médicale. Le comprimé qui va être donné est un comprimé qu'on doit renouveler une semaine après pour être sûrs que le traitement contre la gale soit efficace", a estimé le docteur Jean-François Corty, directeur des opérations France de Médecins du monde, qui craint par ailleurs que certains migrants partent "avant que les soins ne soient prodigués".

Les signataires demandent à Manuel Valls "un dispositif d'urgence adapté", permettant d'"anticiper les effets de cette expulsion (...) : prise en charge médicale inappropriée, errance des personnes dans la ville de Calais, contrôles policiers quotidiens, violences, désespoir et prise de risques croissante pour tenter un passage vers le Royaume-Uni qui, depuis le début de l'année, ont déjà causé la mort de plusieurs exilés...".

A​près Sangatte en 2002, la "jungle" en 2009...

Le démantèlement des trois camps établis sur la zone portuaire de Calais n'entraînera pas "la disparition des exilés sur le territoire du Calaisis, qui restera un point de passage vers le Royaume-Uni", soulignent les associations, qui citent les exemples de la fermeture du centre de Sangatte en 2002 et la destruction de la "jungle" de Calais en 2009.

Selon la préfecture, entre 800 et 850 migrants sont actuellement présents dans le Calaisis, dont 600 à 650 pour la seule zone portuaire de Calais,
un nombre qui a au moins doublé en quelques semaines.

Vendredi, un migrant est mort écrasé par le car sous lequel il s'était accroché pour rallier l'Angleterre. Six autres migrants sont décédés en 2014 en tentant de passer en Angleterre, selon l'association Passeurs d'hospitalités.


source : France 3 NPDC

_________________
Pour le confort de lecture de toutes, merci de faire un effort sur votre écriture : essayez d'aérer vos textes et d'y mettre de la ponctuation. Aussi, le langage SMS et le style télégraphique ne sont pas autorisés.
Nous sommes sur un forum, pas sur un téléphone portable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mamansdk.forumactif.org
Amilyë
Administratrice
avatar

Messages : 1072
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 32
Localisation : Dunkerque - Glacis

MessageSujet: Re: Situation sanitaire "catastrophique" des migrants de Calais   Mer 28 Mai - 7:04

L'évacuation des camps de migrants a débuté à Calais

L'évacuation par la police des camps de migrants à Calais, qui abritent quelque 650 personnes depuis plusieurs semaines, a démarré mercredi peu avant 08H00.



Sous un ciel couvert et gris, de nombreux migrants qui étaient encore sous des tentes ou sous des bâches de fortune, ont quitté d'eux-mêmes leurs abris lorsqu'ils ont vu arriver les forces de l'ordre, huées par les militants associatifs.

Dans le calme et sous les objectifs des nombreuses caméras de journalistes, les policiers, parfois assistés d'un interprète, inspectaient les tentes une à une, évacuant les rares personnes restantes.

Plusieurs dizaines de personnes, parmi lesquelles des migrants, des journalistes et des militants, étaient déjà regroupées sur le bord de la route, à l'écart du plus gros camp, dit camp des Syriens, qui regroupe également beaucoup d'Afghans et environ 400 personnes, toutes nationalités confondues.

"Les gens stressent et cherchent l'endroit où ils se sentent le plus en sécurité", a expliqué Cécile Bossy, de la mission Médecins du monde à Calais. Cette évacuation vise notamment à éradiquer une épidémie de gale qui touche les migrants depuis plusieurs semaines.

Le traitement contre la gale a débuté mardi soir lors de la distribution des repas par l'association Salam. "C'était le carnaval", a affirmé Cécile Bossy, qui a notamment dénoncé l'absence de décontamination de vêtements. "Ils n'ont pas proposé les douches qui étaient supposées être mises en place lors de l'évacuation", a-t-elle ajouté, déplorant une opération "tout sauf professionnelle".

Entre 800 et 850 migrants sont actuellement présents dans le Calaisis, dont 600 à 650 pour la seule zone portuaire de Calais, qui souhaitent pour la plupart passer en Angleterre. Leur nombre a doublé en l'espace de quelques semaines.

Ce démantèlement, -qui concerne le campement dit des Syriens, situé à l'entrée du port de Calais, le campement dit des Africains, situé sur le quai de la Gironde, au bord d'un canal, ainsi qu'un campement situé place Henri Barbusse,- devait être "accompagné d'une prise en charge et d'une mise à l'abri des migrants les plus fragiles", selon le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin.


source : France 3 NPDC

_________________
Pour le confort de lecture de toutes, merci de faire un effort sur votre écriture : essayez d'aérer vos textes et d'y mettre de la ponctuation. Aussi, le langage SMS et le style télégraphique ne sont pas autorisés.
Nous sommes sur un forum, pas sur un téléphone portable.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://mamansdk.forumactif.org
 
Situation sanitaire "catastrophique" des migrants de Calais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans à Dunkerque :: DEBATS / ACTUALITES :: Sujets d'actualités :: Actualités locales-
Sauter vers: